Feminity Clinic FAQ

Que faire en cas d’oubli de pilule ?

  • Si oubli de moins de 12h la prendre au plus vite, pas de risque de grossesse.
  • Si oubli de plus de 12h la reprendre au plus vite même s’il faut prendre 2 comprimés en même temps et utiliser un préservatif pendant 2 semaines.

C’est quoi la pilule du lendemain ?

  • Une pilule du lendemain est un médicament à base d’hormone qui diminue le risque de fécondation, donc le risque d’être enceinte.
  • Il s’agit d’une méthode de rattrapage lorsque ta contraception habituelle a échoué ou que tu as oublié de te protéger lors de ton dernier rapport sexuel.
  • Il existe 2 types de pilules du lendemain. Dans tous les cas, il faut la prendre le plus vite possible après le rapport à risques car son efficacité diminue au fur et à mesure que le temps passe. Elles sont toutes disponibles sans ordonnance en pharmacie. Aucune d'entre elles n'est efficace à 100% et ne doit remplacer une contraception régulière.

Les plus anciennes sont à base du progestatif lévonorgestrel. Elles doivent être prises dans les 12 heures si possible et au plus tard 72 heures après le rapport non protégé.
La plus récente est à base d'ulipristal acétate. Elle peut être utilisée jusqu'à 5 jours après le rapport à risque.

C’est quoi l’HPV ? (HumanPapilloma Virus)

  • Est un virus de petite taille capable d’infecter l’épithélium de la muqueuse ano-génitale ou oropharyngée chez l’homme.
  • S’acquiert dès les premières relations sexuelles et infectent de manière asymptomatique à peu près 80% des jeunes adultes.
  • Chez la femme, la plupart de ces infections ne durent que 6 à 12 mois puis sont éliminées, mais dans 5 à 10 % des cas elles persistent au niveau du col.
  • Les infections par HPV à bas risque,notamment les génotypes 6 et 11, sont responsables de l’apparition des condylomes qui sont des tumeurs bénignes mais peuvent entrainer un inconfort physique (prurit, gène, douleur, brulure) et esthétique.
  • Les infections par HPV à haut risque sont responsables de l'apparition de tous les cancers du col et de I'anus, de la moitié des cancers du vagin, de la vulve, du pénis et d'un tiers des cancers oropharyngés.
  • Les HPV à haut risque sont principalement les génotypes 16 et 18, responsables de 70%des cas de cancers du col, et plus rarement les HPV 31, 33, 35, 39,45, 51,52,56,58,59 et 68.

Et le vaccin pour HPV ?

3 vaccins :

  • un quadrivalent ,Gardasil®, 6,11,16 et 18
  • un nonavalentGardasil 9- 6,11,16,18, 31,33,45, 52,58 – pas encore remboursé
  • un bivalent, HPV 16 et 18, le Cervarix®

Les indications:

Toutes les jeunes filles de 11 à 14 ans révolus, avec un rattrapage limité à l’âge de 19 ans révolus :

  • De 11 à 14 ans, schéma à 2 doses pour Cervarix à 6 mois d’intervalle.
  • De 11 à 13 ans, schéma à 2 doses pour Gardasil – De 15 à 19 ans, schéma à 3 doses.

Comment je sais si j’ai des règles trop abondantes / hémoragiques ?

Voici une méthode facile : score Higham Hymenoplastie Belgique

C’est quoi les MST et comment on peut les dépister ?

Les Maladies Sexuellement Transmissibles (M.S.T.) sont des infections susceptibles de se transmettre lors des rapports sexuels, quelque soit leur mode : génital, oro-génital ou ano-génital… Les principales sont les hépatites B, C, HIV, sifilis, gonorhée, trichomonas, chlamydia, condylomes (verrues génitales)… La plupart des M.S.T. traitées à temps se guérissent, généralement sans séquelle. Un traitement tardif n’empêche pas toujours l’apparition de complications : transmission chez le nouveau-né, stérilité, cancer, etc.

Selon le type de MST, deux types de dépistage peuvent être proposés :

  • Soit une prise de sang qui permet de rechercher la présence d’anticorps dans le sang.
  • Soit un frottis vaginal chez la femme ou un prélèvement urétral chez l’homme qui permet de rechercher le germe après la mise en culture des prélèvements.

Quel remboursement pour le NIPT ?

A partir du 1er juillet 2017, le test prénatal non invasif (NIPT) de dépistage de la trisomie 21 chez le bébé à naître sera intégralement remboursé en Belgique pour les femmes enceintes bénéficiaires de l’intervention majorée. Le prix du test pour les autres patientes sera de maximum 8,68 euros. La Belgique sera le premier pays d’Europe à rendre le test quasi gratuit.

Mentions légales

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.